Une nouvelle arme de poing semi-automatique par impression 3D

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter2Share on Tumblr0

Shuty-MP1-3d

A 47 ans, un charpentier de l’état de Virginie, sous le pseudonyme de Derwood, a modélisé et imprimé une nouvelle arme de poing semi-automatique baptisé : Shuty-MP1.

Le designer de l’arme à feu annonce que le MP1 est composé à 95% de PLA (plastique biodégradable) utilisé par un grand nombre d’imprimante 3D.

Comme toute arme semi-automatique, le Shuty-MP1 peut tirer des balles stockées dans un magasin les unes après les autres.

Dans la vidéo ci dessous, vous pouvez voir l’arme en fonctionnement tirer des balles de 9mm.

Au bout de 18 tirs, la matière plastique autour du tube commence à fondre et affecter l’intégrité structurelle de l’arme.

95% de l’arme est en plastique comme le magasin, la poignée, le châssis, etc…, mais les pièces restantes en métal sont très importantes pour le fonctionnement comme le percuteur, les boulons, les ressorts, le percuteur, le canon. Toutes ces pièces peuvent être acheter très facilement et ne sont pas réglementés comme le sont les armes à feu.

Derwood a décidé de ne pas publier les fichiers utilisés pour imprimer son arme de poing semi-automatique , le Shuty-MP1, il a conçu cette arme simplement comme un défi d’ingénierie. Il envisage de concevoir une version imprimée en nylon qui devrait être plus résistant à la chaleur, mais celle-ci aussi ne sera probablement pas partagée.

Depuis le Liberator, première arme à feu imprimée en 3D par Cody Wilson, de nombreuses armes à feu sont sorties des imprimantes 3D

Additiverse

réactions

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter2Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *