Trappes : 2 hommes en niqab abattent un adolescent de 14 ans au pistolet-mitrailleur Uzi

Share on Facebook0Share on Google+5Tweet about this on Twitter12Share on Tumblr0

Les pistolets-mitrailleurs sont des armes de catégorie A dont la détention par des particuliers ne peut être qu'illégale

Les pistolets-mitrailleurs sont des armes de catégorie A dont la détention par des particuliers ne peut être qu’illégale (photo d’illustration d’un Uzi)

 

 

Sept mois après le meurtre de Moussa, 14 ans, les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles ont interpellé un suspect, A., ce lundi matin à Trappes (Yvelines). Ce jeune de 18 ans est fortement soupçonné d’être à l’origine de la fusillade qui a conduit à la mort du collégien.

Les faits remontent au 1er mai. Vers 15 heures, au cœur du square Albert-Camus, une Renault Clio 4 noire s’immobilise, avec deux hommes à bord. Leurs visages sont dissimulés sous des niqabs noirs. L’un d’eux, armé d’un pistolet-mitrailleur Uzi, met pied à terre. Il ouvre le feu, en rafale, en direction d’un groupe de jeunes devant un hall d’immeuble. Moussa, qui sortait au même moment de la mosquée située sur le trottoir d’en face, est mortellement touché d’une balle qui traverse son poumon et son cœur. Un autre ado, Daouda, 17 ans, lui aussi victime collatérale, est touché à la jambe.Les forces de l’ordre retrouvent 14 douilles de calibre Luger 9 mm, Geco, ainsi que deux balles

Le Parisien

réactions

Share on Facebook0Share on Google+5Tweet about this on Twitter12Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *