Le point un peu plus d’un mois après l’ouverture des adhésions

Share on Facebook189Share on Google+0Tweet about this on Twitter32Share on Tumblr0

Un peu plus d’un mois après l’ouverture des adhésions l’ARPAC fait le point : ce qui a été fait avec l’argent récolté, les projets en cours de réalisation et ce que nous prévoyons de faire dans un futur proche.

 

 

L’Association pour le Rétablissement du Port d’Arme Citoyen est heureuse de compter 270 membres cotisants dont 2 ont fait le choix de la cotisation à vie, 3 d’être donateur et 32 de s’inscrire en couple. Nous remercions vivement toutes les personnes qui se sont engagées et sont devenues membres.
L’argent récolté grâce à leurs cotisations a permis de rembourser les frais avancés par les membres fondateurs pour les dépenses administratives et le dépôt de l’association, les déplacements pour les réunions et la conférence de Bruxelles. Il nous a permis aussi de passer commande et demander des devis pour ce que recevront les membres fin mars : les cartes nominatives, les écussons, les autocollants, les flyers.

Nous voulons investir dans le site avec un nouvel hébergeur, un nouveau site ainsi q’une boutique en ligne. Nous n’en sommes qu’à la prospection à l’heure actuelle.

Des membres actifs se penchent sur une charte graphique et la traduction d’articles qui paraîtront bientôt.
Pour ce qui est des actions concrètes nous rencontrons des personnes dans le milieu législatif, travail de fond très important mais nous ne développerons malheureusement pas plus par devoir de discrétion. Nous collaborerons avec diverses associations pour l’information vers le grand public, des interviews par l’ARPAC sont prévues.

Enfin nous sommes heureux à cette occasion aussi de vous faire part de 3 passages prévus dans la presse et un 4ème qui se profile.

Vous pouvez compter sur l’ARPAC pour continuer de réclamer le Droit de l’Homme oublié, base de tous les autres : celui de se défendre. Merci à tous nos sympathisants de nous soutenir dans cette lutte.

 

Share on Facebook189Share on Google+0Tweet about this on Twitter32Share on Tumblr0