Liste des tueries de masse arrêtées grâce à un citoyen armé

Share on Facebook0Share on Google+1Tweet about this on Twitter67Share on Tumblr0

Cette liste est évidemment loin d’être exhaustive, elle se remplira au fur et à mesure

1er octobre 1997 à Pearl dans le Mississipi, l’Assistant Principal d’un lycée arrête un tireur de 16 ans qui a tué 2 camarades et blessé 7 autres

1998 à Edinboro, un élève de 14 ans tue un professeur et blesse plusieurs autres élèves et se fait arrêter par un homme qui est allé chercher chez lui son fusil à pompe

16 janvier 2002 à Grundy en Virginie, un ancien étudiant de 43 ans armé d’un .380 commence son massacre avant de se faire arrêter par deux étudiants de droit qui sont allé récupérer leurs pistolets personnels dans leurs véchicules

2007 à Colorado Springs, un homme tue 4 personnes dans une église avant de se prendre plusieurs balles tirées par une femme vigile volontaire et de se suicider

2008 à Winnemucca, un homme tue 2 personnes et en blesse 2 autres dans un bar rempli par 300 personnes avant de se faire abattre par le patron

27 mai 2010 à New York, un homme de 79 ans entre dans un magasin avec un revolver .357 magnum et une liste des employés qu’il comptait tuer, un autre sort son arme personnelle et le tue.

30 août 2010 à Tennessee, un homme de 62 ans entre dans un lycée avec 2 pistolets et se fait arrêter par un School resource officers dans un face-à-face armé de plus de 10 minutes 

25 mars 2012 à Boiling Springs en Caroline du Nord, un homme sort un fusil à pompe de son véhicule pour entrer dans une église, et se fait désarmer grâce à la menace d’une arme personnelle.

11 décembre 2012 près de Portland dans l’Oregon, un massacre est arrêté par un vendeur qui braque le tireur, lequel s’enfuit et se suicide.

17 décembre 2012 à San Antonio, un homme abat son ex-petite amie dans un restaurant et poursuit les convives avant de se faire abattre par un citoyen armé

30 avril 2014 à Austin au Texas, un ancien ouvrier débarque sur un site de construction et ouvre le feu sur ses ex-collègues : le contremaître sort son arme personnelle ouvre le feu, ce qui blesse l’un et l’autre mais arrête là la fusillade.

16 mai 2014 à North Logan dans l’Utah, un homme armé de 2 pistolets déclare que « quelqu’un va mourir aujourd’hui », il reçoit 3 tirs et personne d’autre n’est blessé.

25 juillet 2014 à Darby en Pennsylvanie, un patient d’un hôpital psychiatrique tue une infirmière et un médecin avant qu’un autre médecin ne sorte son arme personnelle et ne le tue de 3 balles dans le thorax.

20 avril 2015 à Chicago, un chauffeur d’Uber empêche une tuerie de masse

26 juillet 2015 à Cincinnati, un forcené tire avec 2 pistolets sur 4 personnes dont un enfant de 1 an en ne blessant personne grâce à la diversion d’un détenteur de permis de port d’arme

31 janvier 2016 à la Nouvelle Orléans, un délinquant récidiviste tire sur une bande de motard et blesse 3 hommes avant de se faire arrêter d’une balle dans la tête par un détenteur de permis de port d’arme

début mai 2016 à Houston, un vétéran de l’armée de 25 ans armé d’un AR15 est ralenti par un citoyen armé puis abattu par la police

26 juin 2016 à Lyman, un homme ouvre le feu sur la foule devant une boîte de nuit et se fait arrêter par une balle dans la jambe par un citoyen armé

17 septembre 2016 dans le Minnesota, un terroriste blesse neuf personnes à l’arme blanche avant d’être arrêté par un civil armé

Share on Facebook0Share on Google+1Tweet about this on Twitter67Share on Tumblr0