Quand l’État frappe à votre porte ou celle de votre stand : rappels et conseils utiles contre les abus.

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter21Share on Tumblr0

L’Union Nationale des Propriétaires d’Armes de Chasse et de Tir (UNPACT) propose aux tireurs sportifs une marche à suivre en cas de visite des forces de l’ordre à leur domicile et une autre en cas de contrôle dans leur club de tir.

Il y a malheureusement eu des abus lors de ces contrôles et à leur suite, ce qui n’a pas manqué de faire réagir l’association de défense. L’ARPAC relaie donc cette problématique car, que vous soyez tireur sportif ou pas, ces deux articles sont instructifs et vous permettront de ne pas vous laisser berner.

 

En cas de visite à domicile : Le coffre fort, la visite de contrôle et les auditions…

Extrait :

On pourrait être tenté, à la lecture de certains indices, de se dire que, désormais, on va se débrouiller pour enregistrer tout ce qui sera dit lors de ces contrôles inopportuns. ATTENTION ! On ne peut enregistrer que si on a prévenu qu’on allait le faire. Ne demandez de pouvoir le faire, non : prévenez que vous allez… On ne doit rien faire à l’insu des gens. Donc faites, enregistrez, filmez, même, mais prévenez. Vous verrez, c’est très dissuasif en cas d’arrière-pensées…

En cas de contrôle au stand : La grande mode du moment : les visites des préfectures accompagnées de forces de l’ordre dans les clubs de tir.

Extrait :

Dans le cas où un membre des forces de l’ordre demande qu’on lui remette une arme en prétextant le défaut de présentation de l’autorisation d’acquisition et de détention correspondante, il faut simplement refuser en rappelant que c’est une demande abusive et infondée en droit. Ces termes exacts et précis annoncent déjà la couleur de ce à quoi ils vont devoir s’attendre…

 

L’accès aux armes est déjà trop spécieux, il ne faudrait pas en plus que des représentants de la loi en invente une nouvelle pour le restreindre à leur convenance. D’autant plus qu’il n’a jamais été aussi fondamental que l’État s’assure que les citoyens honnêtes puissent s’armer pour pouvoir se défendre !

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter21Share on Tumblr0