Les limitations de taille de chargeur ne servent à rien contre les tueries de masse

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0

chargeur haute capacité interdiction

Le criminologue Gary Kleck est une légende dans sa profession, et la bête noire des supporters du « contrôle des armes » à cause de son persistance à écouter ce que les données nous disent, au lieu de tenter d’arranger les données pour correspondre à ses buts politiques. Sa dernière étude semble détruire le mythe comme quoi les limitations de taille de chargeur permettraient d’une façon ou d’une autre de réduire le nombre de victimes.

Les limites de taille de chargeurs ne servent à rien contre les tueries de masse

Kleck a identifié et examiné 88 tueries de masse dans lesquelles plus de 6 personnes ont été tuées ou blessées dans les 20 années entre 1994 et 2013. Il a tenu compte des incidents comportant plus de 6 victimes parce que 6 ou moins auraient pu être abattues avec un revolver traditionnel à 6 coups sans aucun besoin de chargeur haute capacité. Ainsi il a voulu n’analyser que les cas où de grands chargeurs auraient eu un intérêt. Malgré cette définition restreinte d’une tuerie de masse, Kleck a découvert que les chargeurs haute capacité — définis par une contenance supérieure à 10 cartouches — n’ont été utilisés que dans 21 des 88 incidents (24%). Donc, dans 76% des incidents, l’interdiction des chargeurs à haute capacité n’aurait eu aucune utilité. Kleck s’est ensuite penché sur les 21 incidents dans lesquels un chargeur à haute capacité a été utilisé. Dans chacun des 21 cas, les tireurs portaient plusieurs armes à feu et plusieurs chargeurs. Donc, même sans chargeur à haute-capacité, les tireurs auraient pu facilement changer d’arme ou de chargeur.

Kleck a aussi mis en évidence le fait que la cadence de tir de la plupart des tireurs dans les tueries de masse était si lente qu’avoir besoin de changer d’arme ou de chargeur plus fréquemment n’aurait pas diminué le nombre de victimes.

Bien sûr, les lois de « contrôle des armes » du XXIe siècle n’ont jamais eu pour but d’arrêter les tueries de masse. Les lois de contrôle des armes depuis la fin du XXe siècle ont par contre eu pour but de confisquer les armes dont une milice bien réglementée aurait besoin pour renverser un gouvernement tyrannique.

Bearing Arms

 

réactions

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *