La légitime défense : exemples récents en France

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0

Cas de légitime défense

25 mai 2017 à Tourrettes-sur-Loup, un homme abat son cambrioleur avec une arme de catégorie B irrégulièrement détenue

12 décembre 2013 à Sézanne, un bijoutier abat un braqueur récidiviste

Juin 2013 à Paris, attaqué de dos, un skinhead tue un antifa d’un simple coup de poing

29 mai 2016 à Roquevaire, un restaurateur abat un des deux cambrioleurs armés

décembre 2016 à La Mouille (Jura), un septuagénaire tue un des cambrioleurs d’une balle en pleine tête

 

 

 

 

Cas où les critères de la légitime défense n’étaient pourtant pas remplis

Début mai à Paris, un légionnaire donne 6 coups de couteau à un dealer qui l’agressait après avoir retourné son arme contre lui

Stephan Turk, un bijoutier niçois, abat de dos un des braqueurs qui s’enfuit avec son complice en scooter

 

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0