Jean-Luc Addor favorable à une libéralisation du port d’arme

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0
Jean-Luc Addor

                Jean-Luc Addor

Nouveau membre de la direction de « proTell », association qui milite en faveur d’un « droit libéral sur les armes », le conseiller national UDC Jean-Luc Addor estime que l’idée d’un « port d’arme citoyen » doit être débattue en Suisse.
Une pétition en ce sens circule en France, depuis les attentats de Paris, et une autre en Suisse.
Ici, elle demande que l’article 27 de la loi fédérale sur les armes soit modifié en supprimant la clause du besoin pour le port d’armes et en introduisant l’obligation de suivre une « formation adéquate ». Tout citoyen suisse au casier judiciaire vierge pourrait donc porter une arme.
Cette pétition en ligne a recueilli pour l’instant près de 1’700 signatures; elle en vise 2’500.
« L’arme est l’un des symboles de l’homme libre face à l’Etat », approuve Jean-Luc Addor qui écarte tout risque de « revenir au far west ». Ce qu’il prône, c’est « la responsabilité face aux armes » et le droit du citoyen « d’assurer sa vie ».
« proTell » a été fondée il y a bientôt 40 ans et compte plus de 7’500 membres.

Fabrice Germanier

RhoneFM

réactions

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *