États-Unis : dans le Colorado, des enseignants formés au port d’arme dans les classes

Share on Facebook915Share on Google+0Tweet about this on Twitter32Share on Tumblr0

Los Angeles | Des enseignants aux États-Unis suivent une formation intensive de niveau policier au maniement des armes à feu dans le but d’intervenir lors d’éventuelles fusillades, et s’attirent de vives critiques d’opposants aux armes.

Près d’une vingtaine de personnes participent à cette formation de trois jours, qui se termine jeudi, sur un stand de tir mis à disposition par la police du comté de Weld, dans le Colorado.

L’entraînement, pour lequel 20 autres personnes sont sur liste d’attente, est réalisé par des policiers en dehors de leurs heures de service, a indiqué à l’AFP Laura Carno, fondatrice de l’association conservatrice Coloradans for Civil Liberties.

Les lois du Colorado autorisent les habitants ayant suivi une formation au maniement des armes de poing, sans casier judiciaire ou historique d’addictions, à porter des armes dissimulées, a expliqué à l’AFP Matt Turner, porte-parole du bureau du shérif du comté de Weld. Il est aussi possible de porter des armes dissimulées dans des écoles, à condition d’avoir obtenu l’autorisation du conseil d’administration.

Désormais, les porteurs d’armes autorisés dans les établissements scolaires pourront suivre en plus ces formations intensives, financées par Coloradans for Civil Liberties, qui comprennent aussi des soins d’urgence.

«L’objectif n’est pas de remplacer la police et les personnels médicaux d’urgence mais de permettre à des professeurs, personnels administratifs et autres d’arrêter rapidement la violence dans les écoles et de prodiguer immédiatement des soins», précise le site de l’association Faster, qui organise les formations.

Lire la suite sur Le Journal de Montréal

Share on Facebook915Share on Google+0Tweet about this on Twitter32Share on Tumblr0