Échec du contrôle des armes

Share on Facebook6Share on Google+0Tweet about this on Twitter11Share on Tumblr0

De temps en temps, il faut rappeler l’implacable et naturel échec du contrôle des armes, qui ne désarme que les gens qui respectent la loi. Quelques exemples, relevés par actu17.fr, depuis le premier tour de l’élection présidentielle :

 

Epinay-sur-Seine : un homme interpellé à l’issue d’une fusillade

Toulouse : un homme grièvement blessé de plusieurs balles à la tête

Auch : Il tire des coups de feu en l’air et attaque les policiers avec un couteau. L’un ouvre le feu.

Montpellier : braquage du Géant Casino de Celleneuve au petit matin

Oise : un homme blessé par balle dans le quartier Argentine, à Beauvais

Coups de feu dans le centre-ville de Rouen : un homme blessé, l’auteur des tirs en fuite

Besançon: une arme découverte dans une voiture, deux bureaux de vote brièvement fermés

 

« En somme, si l’on peut donc reconnaître un effet aux législation sur les armes, c’est bien d’avoir réservé de facto le monopole des armes à la police et aux criminels. Les honnêtes gens, eux, sont plus désarmés que jamais, alors même que la police n’a jamais été aussi peu capable de les protéger. »
— Paul Lycurgues, Aux Armes Citoyens ! Plaidoyer pour l’autodéfense

Share on Facebook6Share on Google+0Tweet about this on Twitter11Share on Tumblr0