Contre l’avis de son gouverneur, l’Etat de Virginie-Occidentale autorise le port d’arme dissimulé

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0

La Virginie-Occidentale rejoint la petite liste des Etats qui autorisent leur population à porter des armes de façon dissimulée sans permis ni formation. Le Sénat a voté la semaine dernière contre le veto du gouverneur Ray Tomblin Earl.

Suite au vote de la Chambre des délégués du 4 mars, l’Etat a voté passant outre le veto du gouverneur démocrate Ray Tomblin Earl sur ce projet de loi qui autorise le port d’armes dissimulées aux yeux du public sans permis ni formation. Il rentrera donc en vigueur à la fin mai. Il est déjà légal en Virginie-Occidentale de porter des armes si elles sont mises en évidence aux yeux du public, par exemple dans un étui, sans permis.


Les habitants de cet Etat du nord-est des Etats-Unis auront donc le droit de porter une arme dissimulée sous leur manteau sans disposer d’un permis de port d’armes. Toutefois, les personnes âgées de 18 à 20 devront néanmoins disposer d’un permis et d’une véritable formation. L’Alaska, le Wyoming, l’Arizona, le Vermont, le Maine et le Kansas ont déjà adopté un telle législation.

«Les gens sont concernés par cette loi»

Le gouverneur Ray Tomblin Earl avait organisé une rare cérémonie pour la signature de son veto contre ce projet de loi le 3 mars, entouré de dizaines d’officiers de police afin d’essayer de convaincre le législatif de ne pas s’opposer à son veto. « Je vous encourage à regarder autour de cette place pour voir que les gens sont concernés par cette loi », avait-il déclaré.

« Alors que nous respectons totalement les lois de la communauté, nous nous assurons toujours que nos droits sont respectés en accord avec la Constitution », a déclaré l’un des chefs de la majorité, Mitch Carmichael. « Ils veulent la mise en place d’un permis accompagné d’un entraînement, j’admire et je respecte totalement leur position mais le droit de porter une arme est inhérent au second amendement », a-t-il précisé.

A la suite des tueries qui défraient régulièrement la chronique aux Etats-Unis, le président Barack Obama avait appelé le Congrès à légiférer pour mieux encadrer l’utilisation des armes à feu, un droit auquel la plupart des Américains sont fermement attachés.

RT en Français

réactions

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Tumblr0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *