Cinq hommes arrêtés à Paris pour avoir voulu acheter des kalachnikovs et ciblé la Basilique du Sacré-Cœur

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter32Share on Tumblr0

RTL et L’Express indiquent mercredi que cinq ressortissants étrangers ont été interpellés la veille au soir dans le 18e arrondissement de Paris. Ils ont été repérés pour avoir évoqué l’achat de kalachnikovs puis ont été arrêtés après avoir pris plusieurs photographies de la Basilique du Sacré-Cœur. L’acte terroriste n’est pas pour l’heure évoqué.

Les suspects ont été arrêtés près du Sacré-Coeur. Sipa.

L’information a été révélée par RTL mercredi à la mi-journée : cinq ressortissants étrangers ont été interpellés mardi soir, dans le 18e arrondissement de Paris, « pour association de malfaiteurs ». Ils ont été signalés pour avoir planifié l’achat, plus tôt dans un restaurant du quartier latin, de quatre kalachnikovs pour un montant de 600 euros. Evoquant un « témoin » de la scène, une source proche de l’enquête a confirmé cette scène à l’Express, mais évoque l’achat de « sept » kalachnikovs pour la même somme.

Si les deux médias parlent de « Syriens », l’AFP, qui s’appuie sur d’autres sources policière, est plus prudente en évoquant « possiblement trois Syriens et deux Koweïtiens ».

Ils prenaient des photos du Sacré-Coeur

Les cinq suspects ont ainsi été placés aussitôt en filature par des agents de la brigade anticriminalité (BAC). Les Syriens ont été arrêtés par les policiers quelques heures plus tard près de la Basilique du Sacré-Coeur, dans le quartier de Montmartre, alors qu’ils venaient de photographier l’édifice sous divers angles. Si cela laisse penser à des repérages, l‘Express précise qu' »aucune arme n’a été retrouvée sur eux » et que « leurs motivations restent inconnues ». « Pour l’heure », le dossier n’a donc pas de caractère terroriste, précise l’hebdomadaire.

Leurs auditions n’ont pour l’instant permettre d’étayer leurs projets qui restent « flous », ont également précisé les sources policières à l’AFP. Qui ont ajouté que les investigations se poursuivaient, mercredi après-midi.

LeJdd.fr

réactions

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter32Share on Tumblr0